Comme à toutes les fois où je tente de coucher une histoire sur papier ou de rédiger la légende d’une photo sur Instagram, j’ai récemment passé de longs moments à chercher les lieux exacts de nos aventures sur le GR20 et à choisir des hashtags pertinents. Quelle ne fût pas ma surprise de découvrir ainsi toute une communauté d’«alpine babes» s’adonnant à la randonnée dans les contrées sauvages d’Instagram. Des filles savamment coiffées et maquillées, vêtues de chemises à carreaux et s’identifiant par des mots clés tels que : #intothewild, #wildernessculture ou #neverstopexploring. Des clichés certes magnifiques, qui me semblaient toutefois bien loin de la réalité vécue par les adeptes de plein air. Parce que tout le monde le sait, suer à grosses goûtes dans une chemise à carreaux n’est pas une expérience des plus agréables. Même si c’est tendance.

Et je ne sais pas pour vous, mais il m’est difficile de m’imaginer randonner en montagne avec des bottillons de cuir conçus pour la ville et une capeline sur la tête… Quoiqu’à bien y penser, la capeline pourrait s’avérer être un bon support pour un filet anti-moustiques. Pour les bottillons par contre, il faut vraiment être masochiste.

J’ai donc décidé de rétablir les faits en vous partageant la vérité. Loin d’être aussi glamour que cette image véhiculée dans les médias sociaux, elle sera à tout le moins authentique !

10 vérités sur les filles de plein air

1- Le Buff est son meilleur ami

La fille de plein air sait qu’il est inutile de perdre son temps à se coiffer avant de partir à l’aventure. Que ce soit pour une randonnée d’une journée ou une expédition de plusieurs jours en rivière, elle opte pour le Buff en laine de mérinos. En plus de se transformer en bonnet et en foulard, il cache tout, du soleil aux cheveux gras en passant par les mauvaises odeurs !

deux fans de plein-air

Le Buff est notre meilleur allié lors des treks et longues randonnées

2- Elle maîtrise parfaitement la position «pipi dans le bois»

Faire ses besoins en pleine nature n’est pas un problème pour elle. Et pas question de s’encombrer d’une urinette à moins de prendre part à une expédition en terrain découvert. Respectueuse de l’environnement, elle enfoui ses excréments dans le sol et ramène ses bouts de papier de toilette souillés dans un sac plastique prévu à cet effet, sans même trouver cela dégueulasse.

3- Et aussi l’art de la douche rapide

Avec autant d’années de camping et de nuits en refuge derrière elle, elle a développé une aptitude marquée pour prendre sa douche sous un filet d’eau glacée. Elle sait établir ses priorités. Pas question de mourir d’hypothermie, les cheveux attendront. Même que certains soirs, c’est tout le corps qui attendra. Tant qu’à puer, aussi bien se surpasser.

4- Confortable est son adjectif préféré

Au diable la mode ! Ce qui lui importe, c’est le confort. Elle est même prête à substituer ses sous-vêtements coquins pour des éléments qui, bien que moins séduisants, sont plus pratiques et surtout plus confortables.  Même les bobettes de grand-mère ? Pourquoi pas, si elles sont en laine de mérinos, à séchage rapide et à l’épreuve des odeurs !

Camping vêtements en laine de mérinos

5- Si elle était un animal, elle serait un raton laveur

À force de passer ses journées à crapahuter dans la nature, elle arbore des séquelles visibles de son bronzage dit «de raton-laveur». C’est peut-être l’une des raisons pour lesquelles vous ne la verrez que très rarement sans ses fameuses lunettes de soleil !

6- Elle applique la règle des 5 secondes

Son sandwich tombe par terre ? Pas de problème. Elle dispose de 5 secondes pour le ramasser avant de le porter à nouveau à sa bouche. Parce que selon elle, des vitamines crunch, c’est bon pour la santé !

Sandwich en randonnée

La classique sandwich pendant une randonnée vers le Grossglockner en Autriche

7 – Sa crème solaire fait aussi office de crème hydratante

En longue randonnée, alors que chaque gramme dans son sac à dos compte, elle se limite à l’essentiel. Ici, pas question de se trimballer le shampoing, le revitalisant, le savon pour le corps, la crème hydratante et la crème solaire. Le savon d’Alep ou le savon écologique feront l’affaire aussi bien pour le corps, les cheveux que les vêtements, tandis que la crème solaire fera aussi office d’hydratant. Ça, et sa sueur ruisselante.

Savon d'Alep pour le camping

Le savon d’Alep fait tout

 8- On trouve du GORP… dans son sac à main

Le GORP, acronyme pour « Good Old Raisins and Peanuts », désigne le mélange de noix et de fruits séchés utilisés par les randonneurs pour calmer leur faim. La fille de plein air en est une adepte, s’amusant même à collectionner les différentes recettes qu’elle récolte sur Internet. Elle en raffole tellement qu’elle en traîne aussi dans son sac à main, au côté de sa fidèle Nalgene. Juste au cas.

9- Le coffre de sa voiture est un vrai bordel

Difficile de s’y retrouver entre ses chaussures de montagne, ses bâtons de randonnée, sa veste de flottaison, ses raquettes à neige et sa pompe à vélo. Mais une chose est sûre, elle est toujours prête à partir à l’aventure !

10- Elle a d’autres priorités

Une nouvelle voiture ? Le dernier Iphone ? Une montre Daniel Wellington ? Un sac à main Michael Kors ? Pas besoin. La fille de plein air préfère de loin dépenser son argent chez MEC pour se procurer du matériel de camping, se payer des cours d’escalade ou encore s’acheter des billets d’avion pour la Patagonie. De toute façon, elle aurait le choix entre une chambre au Burj Khalifa et une nuitée sous la tente au Groenland et elle opterait forcément pour son sleeping bag !

Et toi, qu’elle est ta vérité ?

 

18 commentaires sur «La fille de plein air»


  1. ltandh dit :

    Ahah, je me suis beaucoup retrouvée dans cet article 😀 Et vive les photos de dos à la Montagne, en plus d’ajouter un coté un peu plus mystérieu et « laisser mon rêver sur mon sommet », ça permet de cacher le visage bien rouge et dégoulinant de crème solaire ! 😉

  2. Virginie C. dit :

    C’est tellement vrai !! Je rajouterai aussi pour remplacer le shampooing (car ce sont bien les cheveux qui grattent en premier!!) le shampoo sec. Très pratique quand l’eau est glaciale !
    Et j’ai adopté aussi le Buff et j’ai mis toute ma famille à ça. Mes enfants adorent les leurs !
    Et pour finir sur la voiture : on avait un break pour pouvoir tout benner dedans … et cela s’est avéré aussi utile pour les pitchouns (mais bon on a toujours un piolet, une corde et des mousquetons dans le coffre… va savoir pourquoi !;-) )
    Sinon,je viens de découvrir votre blog, et j’aime beaucoup.Bravo !

  3. Melissa dit :

    Haha ! Excellent la crème solaire en crème hydratante, le savon d’Alep multifonction, le foulard Buff… c’est tellement ça ! Et c’est vrai que ça me fait toujours sourire les belles petites photos « clichés » qui sont loin de LA vérité. Merci de la rétablir 😀

  4. labouclevoyageuse dit :

    Je suis en mode « normal » en ce moment mais j’ai effectivement mon duvet et mes chaussures de rando dans le coffre de ma voiture, sait-on jamais 😉
    Et puis je dois l’avouer, quand même, je ne résiste pas à glisser quelques fleurs dans mes cheveux lorsque mon homme les cueillent pour moi… (mais pas de selfies avec alors bon, ça compte qu’à moitié non ?) 🙂

  5. Je suis en mode « normal » en ce moment et j’ai tout de même mon duvet et mes chaussures de rando dans mon coffre, sait-on jamais 😉 Bon allé j’avoue, j’aime bien glisser quelques fleurs dans mes cheveux lorsque mon homme me les cueilles en rando… (mais pas de selfies alors ça compte pas, si ?)

  6. malicyel dit :

    J’ai mon petit côté « glamour » en voyage, genre j’aime porter des couleurs, choisir des chaussures de rando avec du marron et du turquoise parce que je trouve ça joli mais… ça s’arrête là 🙂 En général, entre glamour et confort, j’ai choisi depuis longtemps et le voyage ne se passe que mieux 🙂

  7. Jessica Letendre dit :

    Wow un texte parfait!! Vraiment moi, je vais le faire lire alentour de moi! Le monde vont voir que je suis pas folle ni seule comme ça!! Pour le coffre de voiture, j’ai jamais ete capable de le laisser vide! Il faut effectivement toujours etre prete pour tout non? Une valise d’hiver et une d’ete !

  8. Océalie dit :

    Haha So true ! Je me reconnais bien là-dedans. Si je n’apparaît jamais sur mes photos Instagram c’est parce que généralement, je ne trouve pas ma tenue à la hauteur du tag #neverstopexploring. Et le bronzage raton laveur m’a bien fait rire, parce que oui, c’est aussi comme cela que je l’appelle.

  9. Marielle dit :

    Tu l’as dit ça prend pas grand chose et tu nous apportes de belles idées, pour moi, c’est du GORP, j’en ai toujours lorsque nous sortons en forêt comme ça si on n’est pas de retour au chalet pour le dîner au moins on se mange pas l’estomac 😉

Laisser un commentaire