Une semaine de randonnée dans les Tatras en Slovaquie

L’aventure dans les Tatras a commencé après un sondage mené sur notre page Facebook, alors que nous étions désespérément à la recherche d’une destination sauvage européenne pour nos vacances d’été. Nos critères : se devait d’être un petit coin de paradis sauvage situé à moins de 1000km de l’Allemagne et accessible en voiture, avec des montagnes, des lacs, des sentiers de randonnée, des pistes cyclables et des terrains de camping. Le verdict : une semaine de randonnée les Hautes Tatras (merci Isabelle!).

Les Hautes Tatras en Slovaquie

Randonnée à Zbojnicka Chata

Sur le sentier menant au refuge Zbojnicka Chata

Les Tatras sont une chaine de montagnes formant une frontière naturelle entre la Pologne et la Slovaquie en Europe centrale. D’une longueur d’à peu près 26 km, elles ne sont ni imposantes ni très hautes; le plus haut sommet, le Gerlach, fait 2 655 mètres d’altitude. Pourtant, elle représente un pas pire défi pour les randonneurs, en raison de son dénivelé (avertissement : c’est à pic en titi, bonjour les mollets!).

Coup de foudre pour les sentiers

Notre choix s’est arrêté sur les Hautes Tatras du côté de la Slovaquie, puisque les sentiers y sont, semble-t-il, plus sauvages et moins achalandés que du côté de la Pologne (NDLR : Nous n’avons pas vérifié cette information, mais il y avait déjà pas mal de monde du côté slovaque). Malgré les foules, nous avons adoré l’endroit. Les sentiers, bien marqués, demeurent sauvages et plutôt bruts, assez qu’on a l’impression de faire du hors-piste par moment. Dans les passages plus difficiles, des cordes, des chaines et des échelles sont installées. Tel que mentionné plus haut, les pentes sont plutôt raides et les faux pas pourraient s’avérer mortels. Pour vous donnez une idée, certains utilisaient même de l’équipement de via ferrata sur les sentiers de randonnée. Vous êtes prévenus !

Sentier de randonnée Východná Vysoká

Passage exposé équipé de chaînes et d’échelles sur le sentier menant à Východná Vysoká

Et le paysage…

Côté paysages, nous n’avons pas été déçus. De loin, les Hautes Tatras forment déjà un décor bien singulier, alors que le massif s’élève en terrain plat, entouré de forêts de pins. Plus on gagne en altitude, plus la végétation se fait rare, pour laisser place à des falaises rocheuses où gambadent des chèvres de montagnes. Par moment, on se croirait même dans les Dolomites en Italie. Les passages de cols nous dévoilent bien souvent des lacs glaciaires aux couleurs translucides – lieux parfaits pour les pique-niques !

Randonnée dans les Tatras au Veľké Hincovo pleso

Le Veľké Hincovo pleso, le plus grand lac du pays

Notre itinéraire dans les Hautes Tatras :

Jour 1 et 2 :

Nous avons loué un appartement à Štrbské Pleso et avons fait deux randonnées :

  • De Štrbské pleso, nous avons marché jusqu’au lac Veľké Hincovo pleso avant de revenir par le même chemin
    • Štrbské pleso – Propradské Pleso Station – Hincovo Pleso (sentier bleu no. 2902B)
  • Toujours de Štrbské Pleso, nous avons passé le col de Bystré sedlo pour rejoindre le refuge Chata pod Soliskom, pour enfin revenir à Štrbské Pleso
    • Štrbské Pleso – Bystré sedlo -Chata pod Soliskom (sentier jaune 8853A) – Distance : 14.5 km, Dénivelé : 950 mètres, temps : 6h30

Jour 3, 4 et 5 :

Nous avons piqué notre tente au Camping Rijo à Stara Lesna. De là, nous avons :

  • Pris le train jusqu’à Hrebienok à partir de Vysoké Tatry et marché jusqu’au refuge Zbojnicka Chata
  • Nous avons pris le télésiège de Tatranska Lomnica jusqu’à Skalnate Pleso et avons marché jusqu’au refuge Teryho Chata
  • Nous avons pris la voiture jusqu’au Slovak Paradise National Park et avons fait la randonnée de Sucha Bela Gorge

Jour 6 et 7 :

Après 3 jours de camping, nous avons déménagé au luxueux hôtel de montagne Sliezsky Dom.

  • Nous avons fait une courte promenade jusqu’au lac Batizovske Pleso, qui a le look d’une piscine à débordement, puis nous sommes revenus par le même sentier
  • De l’hotel Sliezsky Dom, nous avons grimpé jusqu’au sommet du Vychodna Vysok

Se rendre dans les Tatras

L’aéroport le plus proche des montagnes se situe à Poprad, mais il faudra aller à Prague, à Cracovie ou alors à Bratislava pour un vol international. Ces derniers sont généralement bien desservis par les réseaux de transport public. Par exemple, des trains et des autobus relient Bratislava à Poprad pour environ 20€ à chaque jour. Trouvez la meilleure option en comparant toutes les offres disponibles à vos dates sur Rome2Rio.

Se déplacer dans les Tatras

Tel que mentionné plus haut, nous sommes venus en voiture depuis l’Allemagne et avons utilisé ce moyen de transport pour rejoindre les sentiers au besoin. Nous avons toutefois pu constater qu’un bon réseau de transport public desservait les villages aux abords des montagnes. Un train électrique passe de Poprad à Starý Smokovec et Štrbské Pleso, tandis qu’une autre ligne relie Starý Smokovec à Tatranská Lomnica. Rendez-vous ici pour les horaires et les prix des trains électriques. Pour gagner en altitude et rejoindre les sentiers de randonnée, on pourra aussi utiliser les nombreux télésièges qui relient la vallée à la chaîne de montagnes : de Štrbské Pleso à Chata pod Soliskom, de Starý Smokovec à Hrebienok, de Tatranská Lomnica à Skalnaté Pleso et de Skalnaté Pleso à Lomnický štít (ce dernier est très achalandé, il vaut mieux réserver à l’avance – possible uniquement sur place).

Se loger dans les Tatras

Le plan initial était de camper avec une tente, mais quand nous avons vu que les terrains de camping étaient plutôt destinés aux véhicules récréatifs, nous nous sommes rabattus sur les petits hôtels et appartements. Jetez un oeil sur Booking et Airbnb, ou alors résignez-vous à dormir entre deux caravanes !

Randonnée dans les Tatras

Le temps change rapidement en montagne. En route vers le le col de Bystré sedlo, les nuages et le vent se sont levés en quelques minutes.

Quoi mettre dans son sac à dos pour faire de la randonnée dans les Tatras

  • De bonnes chaussures de marche pour survivre au terrain accidenté
  • Des bâtons de marche, qui iront s’attacher au sac à dos lors des passages exposés où l’on devra utiliser nos mains pour s’accrocher aux échelles et aux chaînes.
  • Un coupe-vent imperméable, même s’il fait beau. Au pied des montagnes c’est la canicule, mais en haut le vent souffle – et pas juste un peu !
  • Un guide avec des suggestions de sentiers de randonnée. Nous avions The High Tatras: Slovakia and Poland – Including the Western Tatras and White Tatras par Cicerone
  • Les sentiers sont bien indiqués, mais il est toujours préférable de garder une carte topographique de la région sous la main

Ajoute les Tatras à ta bucket list : enregistre-la sur Pinterest !

Rando en Slovaquie

Écrire un commentaire sur «Guide pratique pour planifier un voyage de randonnée dans les Tatras»


Laisser un commentaire