Je me souviendrai toujours de ma première rencontre avec cette langue, il y a déjà plus de 10 ans, lors d’une escapade dans la Forêt-Noire. Je tentais de commander une bière à une Louis-Josée Houde qui, selon toute apparence, était en beau fusil. Elle parlait à la vitesse de l’éclair et souriait, mais les mots qui sortaient de sa bouche me semblaient durs et agressifs. Vous l’aurez deviné, elle parlait allemand.

Mais malgré ses airs sévères, la langue de Goethe me fait bien rire (et pleurer, mais bon, c’est une tout autre histoire). À défaut d’apprendre les bases pour parler convenablement allemand, j’ai la fâcheuse tendance à ne mémoriser que les drôles de mots et à les utiliser à toutes les sauces. Certes, je ne pourrai jamais faire la conversation avec ce lexique délirant, mais au moins j’ai du fun ! Et parce que plus on est de fous, plus on rit, je vous partage une liste de ces mots allemands qui me font tant rire.

Schwarzfahrer

Je connaissais le travailleur au noir, en allemand Schwarzarbeiter (Schwar = noir et arbeiter = travailleur), mais j’étais loin de me douter que les passagers des transports en commun voyageant sans billet avaient ici leur propre dénomination : Schwarzfahrer. L’heure est grave. Avouez que nous sommes un peu plus relax avec notre « voyageur sans titre de transport », non ?

Schnapsidee

La Schnapsidee, littéralement « l’idée du schnaps », est une idée folle ou saugrenue née après avoir consommé de l’alcool. Voulez-vous bien me dire pourquoi nous n’avons pas un tel équivalent en français ? Mon vote va à caribouidée, et vous ?

Autobahnkirche

Je croyais me méprendre en traduisant bêtement ce mot qui apparait sur les panneaux en bordure des routes, mais force est de constater que des églises d’autoroute existent bel et bien en Allemagne ! Construites à proximité des grands axes, elles se doivent d’être facilement accessibles aux conducteurs désireux de se recueillir en plein trajet. Tiens, tiens, est-ce là qu’irait la taxe de culte imputable à tous les baptisés en Allemagne ?

Pute

Non, non, je ne suis pas vulgaire. En allemand, Pute veut dire dinde. Je vous laisse visualiser ma tête lors de ma première incursion dans le rayon des viandes à l’épicerie… J’ai ri, bien fort, sans même connaître alors la véritable signification de ce mot. Imaginez après.

Mahlzeit

Première journée au travail, à l’heure du lunch, j’attends un bon moment avant de finalement oser demander à mes collègues ce que veulent bien dire tous ceux qui entrent dans la cafétéria en scandant Mahlzeit !, en français « repas » ! Difficile à expliquer, me répondent-elles… Une sorte de salutation dédiée à l’heure du lunch, un peu comme le bonjour du midi, mais en même temps une façon de dire à table ! et de souhaiter bon appétit. Tout ça en un seul mot, sans finesse aucune : Repas, repas, repas !

Friseur

En Allemagne, on ne va pas chez le coiffeur, mais bien chez le Friseur. Une permanente, quelqu’un ?

Zahnfleisch

J’ai toujours eu peur des dentistes. La preuve : j’hésite à consulter en Allemagne. En fait, je préfèrerais de loin visiter mon bon vieux dentiste québécois lors de mon prochain retour au bercail, même si cela implique de gâcher une journée de vacances. On dit bien : « autre pays, autre moeurs » – peut-être est-ce encore pire en Allemagne. J’hésite, donc, je retarde et j’attends. Surtout depuis que je sais que Zahnfleisch, littéralement viande de dents en français, désigne les gencives. Et si les cabinets de dentistes en Allemagne étaient de vraies boucheries ?

Bitte

Certainement le premier mot que j’ai retenu tellement j’étais abasourdie de l’entendre aussi souvent. C’est qu’en allemand, bitte (prononcé bitteuh), veut dire autant s’il-vous-plaît que de rien. On demande un café, bitte. On répond bitte beaucoup. Heureusement, j’arrive désormais à l’entendre et à le prononcer sans pouffer de rire.

Et sinon, on m’a déjà dit qu’il suffisait de connaître 3 mots d’allemand pour faire la conversation : Ja Genau (exactement), Ja Klar (tout à fait) et Stimmt (correct). Mais si, comme moi, vous en doutez, je vous conseille de vous lancer dans l’apprentissage de l’allemand avec mon application favorite : Duolinguo ! Bonne chance 🙂

 

9 commentaires sur «Ces mots allemands qui me font rire»


  1. Bernard dit :

    J’ai souri en lisant l’article et le blog et ça m’a rappelé de beaux souvenirs… j’ai fait la même chose il y a 20 ans, pour la même place: Nürnberg! J’y avais suivi ma femme qui travaillait pour Siemens à l’époque. Même problème de langue.

    Pour la Kirchensteuer, il y avait une solution pour l’éviter: on nous a proposé de remplir un formulaire qui aurait été envoyé au Vatican, et une fois notre excommunion confirmée, les prélèvements auraient cessés.

    Vielen Dank für all diese schönen Erinnerungen!

  2. ressacar dit :

    Une dose de fraîcheur cet article, j’ai bien ri! Moi, c’est le Fitnessstudio que j’aime bien, car oui, ça prend trois s !

  3. Ginette dit :

    Merci chère Jessica de nous faire rire! Je pense souvent à toi, à ta belle énergie, à tes yeux rieurs. Ta présence manque à beaucoup d’entre nous. J’ai visité le nouveau bureau du député Xavier Barsalou-Duval. La nostalgie de tous ces moments passés avec notre équipe est venu me chercher… Enfin! Il faut regarder vers l’avenir! Comme toi!

    Amitiés! Gixx

  4. Lynda Laurin dit :

    pas mal drôle!! entre bitte, pute, friseur et le schnapsidee, j’en perds mon latin..heu mon français!! et en passant ton dentiste a Brossard ne serais pas content que tu réfère a lui comme ton bon vieux dentiste lol,,

  5. Marielle dit :

    … J’ai ri, bien fort, sans même connaître alors la véritable signification de ce mot. Imaginez après……LOL c’est qui la dinde, trop drôle !!!!!!

  6. Je ne connaissais pas certains de ces mots, merci pour l’article ! 😉 En tout cas c’est sûr, en tant que Français les mots « Pute » et « Bitte » se retiennent assez facillement…mais encore faut-il les prononcer correctement !
    Il y a un aussi mot allemand qui n’existe pas en français, c’est « Schadenfreude » : ça veut dire se réjouir du malheur des autres… Sympa aussi celui-là !

  7. lise dit :

    Assez drôle en effet….je cherche une traduction pour schnapsidee….pourquoi pas ébriétidée?????

Laisser un commentaire